Samedi 11 février 2017 à Paimpont – La promesse d’un printemps retentissant

Vous auriez pu rester dans vos chaumières, c’est vrai, il faisait si froid… Mais non. Vous êtes venus, chaudement emmitouflés, animés par un mystérieux enthousiasme qui nous touche toujours. Avant midi, il parait que ça croque déjà chez Valérie, au Brécilien. Bonnie-Britt, Yannick Férien, Philippe Séverac, Jean-Paul Rivière, Stéphane Le Mouel, Anouck, Lou, Félix…, et bientôt Philippe Kalvez qui, d’un saucisson et d’un verre de rouge, se fend d’un fameux croquis lie-de-vin.

Dehors, dans le frimas, Richard assiste à des retrouvailles devant le monument aux morts. Il laisse la bande du Brécilien transhumer jusque dans le grand hangar de Marc Faujour. Les enfants sont là, eux aussi, absorbés par leurs croquis. Un chantier naval en pleine forêt de Brocéliande ! Des coques sauvées des eaux, comme cette grande à l’orange écaillé. Dans le port de Binic, elle peinait à flotter. On a eu peur de la perdre, alors Marc Faujour l’a ramenée ici. En attendant des jours meilleurs, elle est un beau sujet à dessiner.

A la fin du jour, on se retrouve dans l’ancienne école transformée en salle des fêtes. Alban boucle les balances, l’équipe buvette/restauration/barbecue est prête, les kakemonos sont accrochés, la fresque de papier – 10 mètres ! – fait de l’oeil aux dessinateurs. Luc se lance, Mandragore, Philippe K, François, Philippe S., Cédrine lui emboitent le pas. Plus tard, les enfants apporteront leur touche personnelle. Un bonhomme patate, des coeurs, des arbres et des fleurs.

Musique ! Yannick Férien (guitare et chant), François et Julie (guitare et chant), Mandragore (harpe et chant), Après La Messe (Dany et Jocelyn, accordéon, batterie et chant), Quito et Gabrielle (guitare et chant), Anne-Gwen (flûte traversière), Luc (saxo et chant), et même une petite chorale improvisée par les croq-mobeurs. « Crooooq and Mooooob…. descends de ta machine, vas-y tu nous dessines… » Vincent Fonf peint la soirée en live.

Qui a chanté avec qui, qui a joué avec qui, qui a croqué qui, c’est un peu confus mais c’est sûr, on a dansé, on a bavardé, on a ri, on a applaudi et on s’est sentis bien. Bien comme à la maison, comme au coin du feu, avec les mômes qui dessinent, un bon disque, un chili con carne cuit au chaudron, de la bière locale, de l’amitié et aucune envie de se quitter. D’ailleurs, le lendemain, après le rangement de la salle, après la vaisselle et la serpillère, nous avons eu du mal à rejoindre nos pénates. Quand tu goûtes du Croq and Mob en plein hiver, c’est beau comme la promesse d’un printemps retentissant. Tu en redemandes.

[MERCI… les dessinateurs, petits et grands, d’ici ou de loin, pour ce beau premier Samedi Croquis… les croq-mobeurs (Bonnie-Britt, Cédrine, Mandragore, Yannick, Philippe)… les chanteurs et musiciens (Yannick, François et Julie, Mandragore, Dany et Jocelyn, Quito et Gabrielle, Anne-Gwen… et Luc !)… les partenaires (Radio Evasion, France Bleu Armorique, le Géant des beaux-Arts)… les bénévoles (Mado, Patricia, Sophie, Maryline, Christèle, Alban, Daniel, Frédo, Michel, Gégé, Denis, Thierry, Alain, Anne-Gwen… et Luc !)…et les amis pour ce grand 11 février !]

[Prochains Samedis Croquis : 25 mars aux Forges de Paimpont, 15 avril à Saint-Léry. ]

 

Publicités